Actualités

Régulièrement, les mamans conduisaient leurs enfants à l’école de vélo du C3FVTT, de là, l’idée de créer une section féminine a vu le jour. Samedi 24 octobre, elles étaient neuf lors de la première sortie au départ de Kœnigsmacker. D’autres femmes peuvent encore les rejoindre. Les débutantes sont les bienvenues. « C’est une super idée ! », « Moi, j’aimerais juste parvenir à suivre les enfants », «J’appréhende de rouler seule, j’ai toujours peur de crever ». Autant dire que le projet porté par Nadia, du C3FVTT, a séduit toutes les mamans, habituées à déposer les jeunes à l’école de vélo, et qui avaient un peu la bougeotte. « Ce n’est pas toujours simple de se lancer, on craint d’être à la traîne, d’être un fardeau, c’est pour cela qu’on s’est dit : pourquoi ne pas réserver des créneaux à ces femmes pour leur permettre de tester ? » Le 16 octobre dernier, un petit sondage a été fait sur la page Facebook du club. L’engouement a été au-delà des espérances des organisateurs, avec des commentaires positifs et plus de quarante partages. Le mercredi et le samedi C’est ainsi que les séances « Girl power » ont vu le jour et la première sortie officielle s’est déroulée samedi 24 octobre au départ du gymnase de Kœnigsmacker. « Nous accueillons neuf femmes et nous avons quatre encadrants volontaires. Mercredi, une autre séance de deux heures est proposée. Il ne faut pas hésiter à s’inscrire pour essayer. Les trois premiers essais sont gratuits. » Mathilde, Christel, Régine et les autres avaient le sourire au moment du départ. « On vous a concocté un petit parcours de 16 km, propre, avec peu de dénivelés et pas trop de boue, rassure Julien. On s’adapte à votre rythme, on sait faire, on procède ainsi avec les enfants. Vous êtes là pour vous faire plaisir ».

Zoom sur un partenaire

Boulangerie-Pâtisserie Schmitt